Ce laboratoire d’évaluation des troubles du mouvement étudie la mobilité des personnes saines et atteintes de troubles neurologiques. L’équipe de recherche du Dr. Duval se compose d’étudiants gradués en kinésiologie, biologie et ingénierie, et de stagiaires de recherche provenant de différents pays. Ils ont des intérêts diversifiés tels que les enjeux de mobilité entourant la maladie de Parkinson, l’impact des effets secondaires des médicaments anti-Parkinson, le tremblement essentiel et les traumatismes crâniens mineurs. Il a été démontré, entre autre, que la perte de mobilité est associée à la perte d’autonomie. L'objectif principal est donc de fournir une nouvelle perspective sur les défis relatifs à la mobilité auxquels font face les individus vieillissants et ceux atteints de la maladie de Parkinson, dans leurs activités de la vie quotidienne.
L’équipe tente de mieux comprendre, évaluer et caractériser les troubles moteurs associés à ces différentes pathologies tout en cherchant à développer des outils d’évaluation qui rendront le travail des cliniciens plus facile quant au suivi et au traitement des patients.
Situé au Centre de Recherche de l’Institut universitaire de gériatrie de Montréal (CRIUGM), le laboratoire compte des technologies et de programmes informatiques novateurs dans la détection du mouvement qui permettent à l’équipe de recherche de suivre les mouvements des patients.



  • Système de capture de mouvements avec et sans marqueur,
    système de capture du mouvement avec capteurs inertiels.
  • Lasers pour détection du tremblement.
  • GPS (Global Positioning System).
  • Système de détection de la dépense énergétique, etc.